Les origines de la thalassothérapie en France

La thalassothérapie est très appréciée par les Français. Pour se ressourcer, perdre du poids ou simplement se reposer, ces destinations sont prisées tout au long de l’année.

Bordé par trois mers, la France possède donc un vaste choix d’instituts de thalassothérapie. En Normandie, en Bretagne ou sur la côte aquitaine, les centres de cure se sont développés au fil des siècles.

Les premiers établissements

La thalassothérapie existe depuis l’Antiquité romaine or il faut attendre la fin du XVIIIème siècle pour voir le premier établissement apparaître en France. Ce centre est ouvert à Dieppe, en Normandie, en 1778. Ce nouvel engouement pour la thalassothérapie a lieu à la suite des travaux de deux médecins britanniques : John Floyer et Richard Russell. Ils ont démontré que l’eau de mer avait de nombreuses vertus comme la prévention des maladies néonatales ou la guérison des problèmes de glandes.

Durant le XIXème siècle, la thalassothérapie se développe dans l’hexagone. Des établissements naissent. En 1847, le premier établissement alliant le traitement par l’eau de mer et la cure héliomarine ouvre à Sète. L’apparition du sanatorium marin en 1860 implante la notion de bain de mer thérapeutique et le premier hôpital marin est créé à Berck sur mer en 1861. Durant cette décennie, les médecins commencent à utiliser les algues et la boue marine pour effectuer des soins.

Un fort développement

Au début du XXème siècle, de grands hôtels de luxe envahissent les côtes normandes et basques, à Deauville et Biarritz notamment. La bourgeoisie aime y passer ses vacances et ces week-end. Tout cela développe grandement la thalassothérapie. Au vu du nombre important de curistes, la société française de thalassothérapie est fondée en 1959. Depuis cette date, de nombreux établissements offrant de nouveaux soins et des forfaits pour chacun ouvrent sur le littoral français.

Visiter le site internet