Quelques rappels concernant la réforme du contrôle technique

Date de validation : 29 mars 2018
ID : 4839

                             Bienvenue à nos chers internautes,

Si nous avons voulu renseigner le lecteur sur la réforme du contrôle technique, c’est qu’elle provoque depuis quelques mois colère et incompréhension pour les automobilistes. Bien entendu, cette réforme contraint autant les centres de contrôle technique que les propriétaires de véhicules.

En quoi consiste cette réforme?

Cette réforme a pour but de resserrer la pince en matière de sécurité routière et les grandes lignes à retenir sont les suivantes: l’agent technique passe de 124 à 400 point de contrôle et estime les risques pour la sécurité routière selon trois niveaux d’appréciations. L’idée centrale est que si le véhicule est jugé trop dangereux, il passe soit par la case contre-visite ou est immobilisé jusqu’à ce que les réparations soit faites.

 

Qu’induit-elle pour les centres automobiles et le consommateur?

Cette réforme fait avant tout polémique car elle tape davantage sur le pouvoir d’achat des français. En effet, il est à prévoir une augmentation de l’ordre de 20% sur le prix du contrôle technique périodique. Quant aux centre de contrôle automobile, leurs agendas se trouvent chambouler puisque l’augmentation du nombre de points de contrôle influe directement sur la durée de la prestation.

Cette réforme motivée par des arguments d’ordre sécuritaire et écologique a également pour but de renouveler le parc automobile national et d’enrayer le phénomène des vieilles carcasses roulantes.

Très décrié par les automobilistes qui considèrent que posséder un véhicule est devenu un luxe, certains professionnels se demandent si l’application de ce texte n’entraînerait pas l’effet inverse: à savoir le refus de certains conducteurs de passer l’auto bilan par manque de moyens financiers.

 

 

Quelques rappels concernant la réforme du contrôle technique
Votre avis sur ce site